3 bonnes raisons de renégocier son assurance de prêt immobilier

Vous êtes investisseur ? Que ce soit pour votre résidence principale, résidence secondaire ou dans le cadre d’un investissement locatif, vous avez très probablement souscrit un crédit immobilier. Au moment d’y souscrire, vous avez certainement joué des coudes avec le banquier pour obtenir le meilleur taux d’intérêt, mais, avez-vous vérifié les conditions de votre assurance de prêt ? Découvrons ensemble 3 bonnes raisons de renégocier cette assurance un peu particulière !

Raison n°1 : L’assurance de prêt bancaire peut représenter 40% du coût total de votre crédit !

Concentrés sur le taux du crédit, nombreux sont les emprunteurs qui oublient de négocier également le taux de l’assurance emprunteur (Ndlr : aujourd’hui, 80% de ce marché est détenu par les banques).

Pourtant, avec les taux de crédit de plus en plus bas, l’assurance emprunteur représente un coût de plus en plus élevé dans l’enveloppe global du coût du crédit.

En effet, l’assurance de prêt immobilier peut représenter aujourd’hui jusqu’à 40% du coût total du crédit ! De quoi songer à y regarder d’un peu plus près lors de ses négociations ….

En moyenne, une assurance de prêt immobilier « externe », c’est-à-dire, souscrite auprès d’un établissement d’assurance, et non pas auprès de l’établissement prêteur (ie. La banque), peut permettre aux emprunteurs d’espérer une baisse jusqu’à 50% sur le coût de leur assurance de prêt, soit entre 10 000 et 20 000€ d’économies sur des crédits de 200 000€ en moyenne et plus de 20 ans selon les profils.

Pour connaitre le montant de vos économies possibles, vous pouvez vous rendre sur un comparateur d’assurance emprunteur pour y voir plus clair.

Raison n°2 : Les garanties entre une assurance de prêt bancaire et externe sont les mêmes !

Baisser le coût de son assurance-crédit ne signifie pas que cette dernière sera moins couvrante que l’offre actuellement souscrite auprès de la banque.

Effectivement, la délégation d’assurance (Ndlr : comprenez, le changement) est très encadrée d’un point de vue légal et le CCSF (Comité Consultatif du Secteur Financier) a dressé une liste de critères exigibles par les banques auprès des assureurs externes.

De manière simple, pour que votre nouvelle offre d’assurance emprunteur soit acceptée par la banque, il faut que cette dernière réponde au critère d’équivalence des garanties.

Ainsi, l’emprunteur ne peut pas voir sa couverture s’affaiblir. Les offres externes sont moins chères pour des garanties équivalentes. Vous avez bien lu.

Raison n°3 : La loi vous permet de changer de contrat sans aucun frais !

Enfin, la 3ème bonne raison de vous faire changer d’assurance emprunteur est que la loi est totalement du côté du consommateur, il existe 3 moyens légaux pour vous permettre de faire le changement d’assurance.

  1. Avec la loi Lagarde : vous pouvez souscrire une offre d’ADP (assurance de prêt) externe à la banque avant même la signature du crédit
  2. Avec la loi Hamon : vous avez 12 mois après la signature du crédit pour changer d’assurance emprunteur quand bon vous semble
  3. Avec la loi Sapin 2 : vous pouvez renégocier votre assurance de prêt chaque année à la date d’anniversaire de la signature de l’offre de crédit.

Pour conclure, sachez que toutes les démarches sont GRATUITES et que la banque ne peut pas exiger de votre part une quelconque indemnisation.

Découvrez un autre article dédié au domaine de l'assurance ici : l'assurance dommage ouvrage.

 

 

Qui sommes-nous ?
Blog dédié au domaine de l'immobilier : crédit immobilier, courtier en immobilier, investissement immobilier, travaux de rénovation, cabinet d'architecte, ... Pour déposer un article sur notre site Internet, vous pouvez nous faire parvenir votre demande via l'outil de netlinking BoosterLink.
Blog Immobilier Malin
Actualités et bons plans dans le domaine de l'immobilier