Acheter un parking : les différents impôts et le rendement possible

Posséder ou louer un parking dans une grande ville reste providentiel. Cet investissement immobilier s’avère judicieux, avec un apport primitif faible, des règles assez simples et surtout une rentabilité nette lucrative. Comment acheter une place de stationnement?? Quels sont les différents impôts dont il faut s’acquitter et quel rendement espérer??

L’investissement intelligent : le parking

L’investissement dans les places de parking séduit de plus en plus. Même si leur côte progresse.

Des prix qui oscillent selon leur emplacement

Pour un achat d’une place de stationnement dans la métropole parisienne, l’investissement initial s’établit entre 30?000 et 40?000 euros. Pour une grande ville comme Montpellier ou Rennes, escomptez une fourchette de 15?000 à 20?000 euros. L’option d’un box ou d’un garage hausse le coût jusqu’à 20 %. Cependant, dans les communes plus petites, où les tensions locatives demeurent moins poussées, les prix se révèlent relativement avantageux.

Cibler l’emplacement pour une meilleure rentabilité

Optez pour les centres-villes, les zones en tension évoquées restent la cible privilégiée. En effet, les places de stationnement demeurent extrêmement recherchées. Les locations de courtes durées aux abords des gares se révèlent intéressantes, car toujours sollicitées. En passant par des plateformes de réservations, le questionnement de la gestion est résolu.

Privilégier les annonces publiées par des particuliers

À l’acquisition d’un tel bien, il est recommandé de réduire ses dépenses annexes. Il demeure nécessaire de penser à la TVA qui peut s’élever jusqu’à 14 % du prix de vente. L’investissement par lots reste le secret d’un achat plus rentable et cela auprès d’un particulier. Les frais additionnels sont alors exempts.

Les frais d’imposition pour un achat de parking

Comme pour tout investissement immobilier, l’acquéreur doit s’acquitter auprès de la trésorerie générale.

Les charges prévisionnelles

Celles-ci restent faibles en général, à vous de surveiller ces indications. Elles varient de 70 euros à 240 euros selon les agglomérations en France.

La taxe foncière et la note du notaire

Pour qu’ acheter un parking s’avère rentable, négociez en lots. La rémunération du notaire devient dégressive et les charges sont amorties. Si votre bien n’est pas issu d’un programme neuf, vous devrez régler près de 17 % du prix d’achat en droits de mutation, et autres frais comme la contribution de sécurité immobilière. Les obligations de copropriétés demeurent dérisoires.

Les revenus fonciers

Les dividendes issus de ces locations doivent être déclarés comme des revenus fonciers. Tant que l’investissement ne grimpe pas au-delà de 15?000 euros, l’acquéreur est imposé sous le régime micro foncier avec l’avantage d’un abattement de 30 %. Cependant, le régime réel, obligatoire pour trois ans, comporte des intérêts d’emprunts réduits à néant et si l’acheteur possède un déficit, alors les dividendes réduisent le revenu imposable. Lorsque le parking est indépendant de la demeure principale, après vingt-deux ans les plus-values sont défiscalisées. Enfin, 1,65 % sont appliqués pour les prélèvements sociaux dans la même mesure pour une exonération complète au bout de trente ans.

Investissement parking, box : les rendements

Un plan de financement s’avère indispensable avant l’achat. La prévoyance anticipe les mauvaises surprises et mesure la fiabilité du projet.

Les loyers

Ils varient de 70 à 100 euros mensuellement suivant la ville désignée. Le bail est modifiable à souhait selon la location choisie.

Emprunter pour acheter un parking : la bonne solution

Afin d’user d’un effet de levier, l’emprunt reste le moyen le plus adéquat pour réaliser son achat. D’autant plus que les taux excellent par leur timidité actuellement.

Un excellent rendement oscillant entre 4 et 10 %

Prévoir le loyer désiré, ôter les frais de gestion, la taxe foncière, les charges de copropriété et l’assurance. Cela représente environ trois mois de bail. Ainsi, un rendement net revient à 6 % et arrive à 10 % dans les urbanisations de taille moyenne. Néanmoins, il stagne à 4,5 % dans les grandes agglomérations. Pourtant, c’est pertinent de les acquérir, car ces achats flambent en matière de plus-value. Donc pour envisager un complément de pension ou un apport de revenus, l’investissement dans un parking demeure judicieux avec une rentabilité largement supérieure aux frais d’imposition. Titre: Acheter un parking : les différents impôts et le rendement possible Métadescription : Acheter un parking pour le louer est rentable, mais quels impôts faut-il payer et pour quel rendement escompté

Qui sommes-nous ?
Blog dédié au domaine de l'immobilier : crédit immobilier, courtier en immobilier, investissement immobilier, travaux de rénovation, cabinet d'architecte, ... Pour déposer un article sur notre site Internet, vous pouvez nous faire parvenir votre demande via l'outil de netlinking BoosterLink.
Blog Immobilier Malin
Actualités et bons plans dans le domaine de l'immobilier